Quelle sécurité pour les intérimaires du BTP ?

Quelle sécurité pour les intérimaires du BTP ?

En 2019, plus de 150 000 salariés équivalent temps plein, ont travaillé en intérim dans le secteur du BTP. Les entreprises de ce secteur accordent à l’emploi temporaire un rôle déterminant notamment pour affronter les cycles économiques.

Safehear

Ce recours important au travail temporaire met en lumière de façon considérable la question de la vulnérabilité de la population ciblée. Les travailleurs intérimaires restent deux fois plus exposés aux risques d’accidents mortels que les salariés et 30% plus exposés aux risques graves.

Les douleurs sont minimisées notamment lorsque les travailleurs intérimaires sont interrogés sur leur état de santé dans le cadre de l’enquête Evrest.

« Les professionnels de santé au travail s’interrogent depuis

longtemps sur les conditions de travail de ces salariés, sur leur

état de santé, et sur le suivi de santé au travail actuellement

proposé à ces salariés. Ils jugent en effet ce suivi peu

satisfaisant pour plusieurs raisons, notamment l’absence trop

fréquente d’information sur leurs missions, la méconnaissance

des postes sur lesquels ils vont être amenés à travailler et

les difficultés de suivi en cas de pathologies, qu’elles soient

professionnelles ou non »

Extrait de l’enquête Evrest pour les Hauts-de France

Dans cette enquête terrain, des recommandations sont présentées afin d’assurer l’intégration et le suivi de cette catégorie de travailleurs sur plusieurs niveaux d’intervention.

Les accidents du travail représentent 16% au sein de cet effectif intérimaire dont 83% d’arrêt de travail. Le taux de gravité à quant à lui tout de même baissé de 3% grâce à une politique de prévention renforcée de la part des entreprises BTP sur cette catégorie de salarié.

Les intérimaires du BTP sont notamment exposés au bruits, aux gestes répétitifs et à la position debout prolongée. Ces expositions génèrent des troubles physiques et psychiques présentés sur ce graphique extrait de l’enquête Evrest :


Manpower et l’OPPBTP

Chez Manpower, la célèbre agence d’intérim c’est plus de 10 300 personnes tous les jours sur les chantiers à temps plein. D’ailleurs, Manpower et l’OPPBTP se sont réunis en 2015 pour construire un plan de formation innovant. Cette campagne de prévention se porte sur les principaux risques de chantier, découvrez ce partenariat ici.

Découvrez le document de la CARSAT pour une formation renforcée du personnel interimaire

D'autres articles pourraient vous intéresser
    Safehear

    Entrée en incubation chez 1Kubator Lyon !

    Safehear

    Quelle sécurité pour les intérimaires du BTP ?

    Safehear

    L’industrie 4.0 : on en est où ?

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. Vous pouvez cependant choisir de ne pas les utiliser en validant votre choix ci-dessous. Pour en savoir plus sur l'utilisation de cookies sur ce site, vous pouvez cliquer ici.